Les risques d’émissions de gaz à effet de serre par les centrales nucléaires

émissions de gaz

L’avantage avec les centrales nucléaires est que ces bâtiments émettent peu de CO2. Cela limite les gaz à effet de serre. Grâce à la faible teneur en gaz à effet de serre, le combustible fissile est considéré comme une énergie plus écologique que le pétrole ou le charbon.

Absence de gaz à effet de serre, mais d’autres inconvénients des centrales nucléaires

Même si l’exploitation de l’énergie nucléaire ne produit pas de gaz à effet de serre, ce bâtiment présente d’autres inconvénients comme la production des tonnes de déchets radioactifs dont la toxicité dure des milliers d’années. Les centrales nucléaires rejettent de l’eau chaude dans les cours d’eau et fleuve qui menace la faune et la flore environnantes.

L’eau rejetée par des centrales nucléaires pour refroidir le cycle d’exploitation présente un risque pour l’homme. Durant la canicule de 2003, les rejets des centrales nucléaires n’ont pas été contrôlés correctement. Ces bâtiments ont rejeté massivement dans les rivières de l’eau trop chaude avec une très mauvaise dilution de produits radioactifs et chimiques.

Le risque d’accident nucléaire est également très présent, car en juin 2006, un réacteur suédois qui fait partie d’un des réacteurs les plus sécurisés a failli provoquer une catastrophe majeure. Comme le nucléaire civil est lié au domaine militaire, tous les pays qui exploitent de l’énergie avec le nucléaire peuvent facilement trouver le secret de la fabrication des bombes atomiques s’ils approfondissent leurs recherches. L’exploitation du nucléaire n’est pas écologique sur le plan environnemental et humanitaire. L’extraction de l’uranium en Afrique du groupe nucléaire français Areva a délibérément laissé les employés et les habitants des zones minières s’exposer à un taux de radioactivité élevé.

Les centrales nucléaires réduisent de 6 % des émissions de gaz à effet de serre

La principale fonctionnalité du nucléaire est qu’il est utilisé dans la production d’électricité. En 2000, la production mondiale d’électricité atteignait 11 000 TWh. 16 % des besoins planétaires étaient assurés par la filière nucléaire. Cela représente 7 % de la production d’énergie planétaire. 64 % sont réalisés par des combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz. Les barrages hydrauliques et les dispositifs d’énergies renouvelables assurent le reste des besoins de la consommation mondiale d’énergie.

Production d’électricité et émissions de gaz à effet de serre

L’électricité dans le monde représente 1/3 des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Grâce au nucléaire, les centrales permettent de réduire de 6 % des émissions de gaz.

———————————————-
Pour en savoir plus cliquez ici

Plan du site